PaysLaoJadis Advertisement
  * Timbres du Laos * Cartes modernes du Laos * Cartes postales anciennes du Laos * Forum de l'A. I. C. T. P. L. * Collection-Laos *
  Home, Accueil arrow Blog arrow LUANG PRABANG.(11)
Statistics
Membres: 11
Publications: 1482
Liens: 66
Visiteurs: 3806462
Main Menu
Home, Accueil
Météo du Monde.
News, Nouvelles
Blog
Links, Liens
Contact Us, Contactez nous
Search, Recherches
Le site du Mois
Nouvelles du Laos
VidéosLaos
Cartes du Laos
Le Phrabang
phrabang_012.jpg
Administrateur
Site de l'A.I.C.T.P.L
Newsflash
Sortie du bulletin trimestriel de l'AICTPL
L' Association Internationale des Collectionneurs des Timbres-Poste du Laos, vient de faire paraître le numéro 107 de son bulletin de liaison.
Cette publication n'est accessible qu'en adhérant à l' A. I. C. T. P. L, moyennant une modique cotisation annuelle, vous aurez accès à une somme de connaissances accumulée sur la philatélie, la cartophilie Lao par tous les membres de cette association.
L' A. I. C. T. P. L. existe depuis 1973.
Contact:
Forum de l' A. I. C. P. T. L
Image
PHILAO n° 107, 2éme trimestre 2017.
Page 04 – Vie de l'association, par P. Drillien
Page 07 – In Memoriam : François Tarier, par P. Drillien
Page 08 – Votre bibliothèque, par P. Drillien
Page 09 – Du riz gluant à la pizza, par N. Souvannavong
Page 10 – Les CPA nous parlent : la mission évangélique au Laos , par D. Geay-Drillien
Page 13 – Claude Jumelet, graveur de l’âge d’Or (I), par J-F. Rotteleur
Page 14 – Un peu de tout, par P. Drillien       
Page 15 – Mes souvenirs du Laos : prologue - plateau des Boloven , par P. Dupont-Gonin
Page 18 – Influence du bouddhisme Theravada au Laos, par S. Pounpadith
Page 22 – Coopération Chinon - Luang Prabang, par P. Le Baron
Page 25 – Nos achats du trimestre, par E. Moallem et P. Drillien
Page 26 – En marge de l’ASEAN (2015), par P. Drillien


 25-06-2017
LUANG PRABANG.(11) Suggérer par mail

Alfred Raquez.PAGES LAOTIENNES. Alfred Raquez (11)

LUANG PRABANG.

L'hymme à Tanit — Eh... aou! Tiam bac — Le mariage est gai. — Chiennes et chattes Trianon — Un peu d'histoire; beaucoup de légende — Les Ponsavada — Un normand oriental — La race thaï — La baignade — Le village des potiers — L'ours Erostrate. — Bonzes et bonzesses. — Musique de chambre. — Lu journée des bêtes. — Le Tât Luong — Vat Visoun — La Reine-Mère.

9 mai.

Dans le pur azur de la nuit brille le globe argenté. Voici que de toute part, pour durer jusqu'à l'aube, s'élève L'hymne à Tanit.

Les pagodes laissent leurs portes larges ouvertes aux pélerins noc­turnes. Jeunes filles avides de joie se réunissent par quartiers, remplissent les paniers laque et or et les ô richement ciselés, de bras­sées de fleurs descendues au Muong par les Kha de la montagne. L'écharpe sur l'épaule, une discrète cou­ronne de blanches fleurs d'amour à peine épanouies ceignant le sommet de leur chevelure noire, elles s'en vont, la poitrine offerte aux caresses de l'air rafraîchi, jusqu'au séjour des Dieux accroupis et rêveurs.

Elles rêvent aussi, les belles : rèves d'amour et de joies mystérieuses, de colliers d'or et de lourds bracelets, tandis qu'elles lancent à plein gosier le refrain aigu de leur chanson :

« Eh... aoù ! Eh... aoû »!

Des jeunes gens sont venus jouant du khène et du violon à deux cordes. Ils marchent en tête du groupe. Le plus avisé d'entre eux lance un couplet. L'une des promeneuses nocturnes donne la réplique, provoquant parfois de longs éclats de rire.

« Eh... aoû!     Eh... aoû »!

Des groupes se rencontrent et les allusions moqueuses de saillir en chansons, la verve de mettre en surchauffe l'imagination des poètes que le désir de plaire à la désirée de le cœur rend éloquents et audacieux.

« Eh... aoû! Eh... aoû ! »

Une maison amie se trouve sur le chemin; les grands cocotiers qui l'entourent, tamisent la lumière de la lune; en face l'un de l'autre, alignés sur deux rangs, jeunes gens se sont assis, contant fleurettes aux étoiles, et tenant en cercle la cour d'amour des chansons poétiques.

« Eh... aoû! Eh... aoû!

A la mi-nuit, du haut de la colline sacrée. le veilleur à déjà lancé sur la ville de joie les trente-trois coups de son tam-tam.

La troisième heure est venue. Il frappe avec rage, cette fois, comme jaloux de ces bruits de plaisir qui montent vers lui, tentateurs, vers lui que le devoir cloue à son poste. Un peuple entier a foi en sa vigilance pour éviter la surprise du feu destructeur.

Veille et sonne les heures, esclave! Les autres s'amusent !

« Eh... aoû! Eh... ami! Tiam... bac! »

Les tubéreuses, les frangipaniers, les tiampas, les ylang-ylangs et cent autres fleurs sont de là. fête, ouvrant toutes grandes leurs corolles pour griser les amoureux de leurs sen­teurs puissantes.

Le chant du coq répond maintenant aux enragés noctambules. L'azur blanchit; les étoiles palissent. C'est le moment de fuir. A la nuit prochaine

Chaque fois que Tanit trônera dans les profondeurs de la voûte étoilée, les filles du grand Muong feront la chasse au mari sous sa clarté tutélaire.

Ville païenne qui nous ramène à Cythère et Carthage !

Et tandis que les cris de ces enragés troublent mon sommeil, que la clarté de la lune inonde ma chambre par cette belle nuit d'été, il me semble voir Salammbô sur sa terrasse, les deux coudes contre les flancs, les avant-bras tout droits et les mains ouvertes, se renversant la tète sous les rayons qui descendent de l'azur, elle dit:

« 0 Rabbetna !  Baalet!  Tanit !  Anaïtis !  Astarté!  Dercato ! .  Astoreth !  Militta!  Atharé !  Elissa!  Tirath !  » 

« Par les symboles cachés !  « Par les cistres résonnants!

« Par les sillons de la terre !

« Par l'éternelle fécondité!

« Dominatrice de la mer ténébreuse et des plages azurées! »

« 0 Reine des choses »

« humides! « Salut ! »

« Selon que tu crois et décrois, s'allongent ou se rapetissent les yeux u des chats et Ies tâches des panthères »

« Tu gonfles les coquillages

« Tu fais bouillonner les vins ! « Tu putréfies Ies cadavres!

« Tu formes les perles au fond de la mer !

« Et tous Ies germes, 0 Déesse, fermentent clans les obscures profon‑
« leurs de ton humidité
»

«Eh.... aoû ! Eh .... aoû; !   Tiam bac ! »

répond l'écho du grand Muong !


< Précédent   Suivant >
Traduction Google
GEOvisits
ClustrMaps
Revolver Maps
Vers les CPA
Vers les CPM
 * Timbres du Laos * Cartes modernes du Laos * Cartes postales anciennes du Laos * Forum de l'AICTPL *
Go to top of page  Home, Accueil | Météo du Monde. | News, Nouvelles | Blog | Links, Liens | Contact Us, Contactez nous | Search, Recherches | Le site du Mois | Nouvelles du Laos | VidéosLaos | Cartes du Laos |
 

Référencement